Rechercher
  • Génération E-Sport

Overwatch, solidement en place dans l'E-Sport

Mis à jour : mars 4

Bonjour à tous,


Cette semaine, nous allons nous intéresser à un jeu faisant parti des piliers de l’E-Sport : Overwatch.

Au même titre que les jeux d’élimination par équipe comme Fortnite ou Apex, Overwatch a su s’imposer comme un leader du marché en étant l’un des premiers à concentrer son activité sur l’E-Sport avec notamment, l’Overwatch League ou encore l'Overwatch World Cup.

Dans cet article, nous allons voir comment Blizzard Entertainment a amorcé ce projet en remontant la chronologie de sa création à son lancement. Nous continuerons en montrant l’impact d’Overwatch sur l’E-Sport et nous finirons par nos habituelles anecdotes et les chiffres liés à ce jeu.


Attachez vos ceintures, nous partons pour un nouveau voyage !



Overwatch, le pari gagnant de Blizzard Entertainment


La genèse du jeu intervient en 2013 lorsque Blizzard Entertainment décide de mettre fin au projet Titan alors en phase de développement depuis sept années. Jeff Kaplan et une équipe d’une quarantaine de personnes se concentrent alors sur le développement d’un jeu de tir à la première personne en s’appuyant sur la réussite des jeux MOBA et Team Fortress 2. Annoncé en novembre 2014 lors de la Blizzcon, le jeu sortira officiellement à partir du 24 mai 2016 sur l’ensemble des plateformes (PS4, Xbox One et PC).


La stratégie bien ficelée d'Overwatch


Au 2 juin 2016, le jeu Overwatch compte 7 millions d’utilisateurs à travers le monde. La barre des 10 millions sera dépassée le 14 juin 2016. Overwatch sera également classé en tête des ventes sur les différents supports du 20 au 26 juin 2016. Le jeu continuera sa montée crescendo avec l’atteinte des 20 millions de joueurs en octobre 2016 pour arriver au dépassement de la barre des 40 millions de joueurs en mai 2018, selon Jeff Kaplan.


Outre ce succès commercial, Blizzard a su mettre en place des événements réguliers afin de fidéliser ses utilisateurs. Ainsi, lors de ses différents événements, Overwatch propose à ses joueurs d’obtenir des skins, des répliques ou encore des tags sur une durée de 3 semaines. Au-delà de cette durée, les joueurs doivent attendre 1 an avant de pouvoir de nouveaux obtenir ces éléments. Overwatch propose ainsi 6 événements :


-Les Jeux d’Eté (Juillet-Août) avec le Mode : Lucioball (Rapide-Compétitive)

-Un Halloween Terrifiant (Octobre) avec le Mode : La Vengeance du Docteur Schakalstein

-La Féerie Hivernale (Décembre) avec les Modes : L’Opération Boule de Neige et la Chasse au Yéti

-Le Nouvel An Lunaire (Janvier-Février) avec le Mode : Capture de Drapeau (Rapide-Compétitive)

-Les Archives (Avril) avec les Modes : Insurrection, Représailles et Avis de Tempête.

-L’Anniversaire (Mai) avec tous les modes exclusifs aux événements


Pour en revenir au jeu, Overwatch se situe en 2077 après une guerre ayant impliqué les humains et les robots. Ce conflit, appelé « Crise des Omniums » vit la naissance de l’organisation Overwatch. Après cette guerre, le scientifique Winston décida de réunir les anciens membres d’Overwatch pour lutter contre La Griffe, une organisation criminelle.


Overwatch permet à deux équipes, chacune composée de 6 membres, de s’affronter sur différentes cartes afin de s’adjuger la victoire finale.


Les personnages d'Overwatch


Les joueurs peuvent intégrer 31 personnages différents répartis en 3 classes distinctes :


-Les Héros Tanks, qui ont la capacité d’encaisser les dégâts et d’affaiblir les positions ennemies, comptent dans leur rang des Héros comme Bouldozer, Orisa ou encore Chopper.


-Les Héros de soutien, qui veillent à l’intégrité physique de votre équipe et qui peuvent régénérer les boucliers. Nous pouvons y retrouver des héros comme Ange, Lucio ou encore Zenyatta.


-Les Héros de dégâts qui, comme leurs noms l’indiquent, sont là pour éradiquer l’ennemi. C’est ainsi que Bastion, Doomfist ou encore Faucheur se sont retrouvés dans cette catégorie.


Les différents personnages sont également répartis en faction. Outre la mythique Overwatch, vous pouvez y trouver la faction Blackwatch, la Griffe et le secteur Zéro. Nous avons dénombré pas loin de 22 factions à l’heure actuelle et les chiffres ne cessent d’évoluer avec les différentes mises à jour.


Enfin, le jeu propose pas loin de 31 cartes allant de Paris à la Route 66 en passant par Rio de Janeiro.


Blizzard a su construire un jeu complet en perpétuel évolution. Overwatch se base sur une scène narrative bien ficelée qui lui permet de nourrir son jeu avec de nouvelles cartes, de nouveaux modes et de nouveaux personnages.


Overwatch s’est également bien implanté dans le monde de l’E-Sport et nous allons vous montrer, dans une seconde partie, la recette qui a fait d’Overwatch un acteur incontournable de ce secteur.


L’Overwatch League, une compétition incontournable de l’E-Sport


Blizzard a fait, des compétitions officielles, un axe majeur sur le jeu Overwatch. Ainsi, chaque année, une Coupe du Monde est organisée. Avec le succès de cette compétition, Blizzard a eu l'idée de lancer l'Overwatch League qui connaît, elle-même, un succès retentissant avec une communauté de joueurs très concernée et très active. Dans cette partie, nous allons revenir sur ces deux compétitions, sur les formats qu'elles proposent et sur les différentes équipes et les différentes joueurs qui s'affirment par des stats folles sur Overwatch.


L'Overwatch World Cup


C’est en 2016 que la première édition vit le jour avec une finale à la BlizzCon en Californie. Cette Coupe du Monde permit à la Corée du Sud de se hisser à la première place devant la Russie, la Suède et la France.


La deuxième édition, en 2017, vit la Corée du Sud conserver son titre en s’imposant 4-1 en finale face au Canada. La France fut la victime de la puissance Sud-Coréenne en perdant 1-3 en demi-finale. La Suède se fit également éliminer en demi-finale.


Pour l’édition 2018, la Corée du Sud réussit l’exploit de remporter un troisième titre de Champion du Monde en s’imposant face à la Chine sur le score de 4-0. La France se fit éliminée en quart de finale par le Canada sur le score de 3-0.


Enfin, l’édition 2019 vient tout juste de se finir avec une victoire des Etats-Unis face à la Chine sur le score de 3-0. La France termine à la 4ème place en s’inclinant face à la Corée du Sud lors de la petite finale sur le score de 3-0. Les USA ont ainsi détrôné les Sud-Coréens qui restaient sur un triplé qui restera longtemps dans les mémoires.


Blizzard Entertainment ne s’arrêta pas à l’organisation de la Coupe du Monde puisque l’année 2018 correspond au lancement de l’Overwatch League. Ce nouveau format permet aux structures et aux joueurs professionnels d’avoir un revenu fixe.


Si vous souhaitez des informations sur les événements et les tournois, rendez-vous sur Compétition E-Sport.


L'Overwatch League


L’Overwatch League se décompose en deux championnats répartis sur deux zones géographiques. Chaque Championnat comprend 10 équipes. La Division Atlantique accueille des équipes comme Boston Uprising, London Spitfire, New-York Excelsior ou encore Paris Eternal. La Division Pacifique comprend des équipes comme Guangzhou Charge, Seoul Dynasty, Dallas Fuel ou encore Los Angeles Valiant.


La première édition, en 2018, fut remportée par London Spitfire devant Philadelphia Fusion. La seconde édition, qui s’est terminée le 29 septembre 2019, opposa les San Francisco Shock au Vancouver Titans. C’est San Francisco Shock qui s’imposa et glana le second titre de cette Overwatch League en s’imposant sur le score de 4-0 en finale.


Différents joueurs de haut niveau se sont illustrés lors de cette édition 2019 comme Ark des Washington Justice qui termina avec les meilleurs ratios. De nombreux joueurs étaient attendus lors de cette Overwatch League 2019. Du côté des Stars DPS, Corey des Washington Justice, DDing des Shanghai Dragons, Haksal des Vancouver Titans et Sinatraa des San Francisco Shock. Ces joueurs disposent des meilleurs statistiques sur l’ensemble de la saison en dégâts aux héros ou en taux de victoire de combat en d’équipe.


En ce qui concerne les Stars Tanks, Choihyobin et Super des San Francisco Shock, Guxue des Hangzhou Spark ou encore Mano des New-York Excelsior avaient établi les meilleurs scores sur la saison régulière en taux de victoires de combat d’équipe, en coups de grâce ou en dégâts aux héros.


Enfin, pour les Stars Soutien, iDK des Hangzhou Spark, KariV des Los Angeles Valiant, Moth des San Francisco Shock et Twilight des Vancouver Titans ont également obtenu de bons résultats sur la saison régulière en dégâts aux héros, en coups de grâce, en soins et en taux de victoire de combat d’équipe notamment.


La plupart de ces joueurs ont répondu aux attentes et l’omniprésence de joueurs de l’équipe des San Francisco Shock a conduit naturellement cette équipe à glaner le titre lors de la compétition finale. Le titre pour Sinatraa, Choihyobin, Super et Moth est une juste récompense pour la régularité de ces joueurs sur une saison complète.


Blizzard a su faire d’Overwatch une plateforme solide dans le monde de l’E-Sport. L'Overwatch World Cup puis l’Overwatch League sont deux modèles de format bien structurés et qui ont de grandes chances de tenir sur le long terme. Ces derniers permettent à Overwatch d’être un pilier de l’E-Sport là où d’autres jeux peinent encore à s’imposer.


Si vous souhaitez progresser sur Overwatch et grandir dans cet univers, rendez-vous sur notre page Formation E-Sport.


Les Chiffres et les stats sur Overwatch


-la bêta ouverte du jeu a permis de voir 9,7 millions de joueurs s’affronter.


-En 2016, Blizzard Entertainment porte plainte contre la société Allemande Bossland GmbH pour vente de logiciels de triche sur le jeu Overwatch. Ce logiciel, qui comptait 260 000 utilisateurs, permettait aux joueurs de voir les ennemis à travers les murs notamment.


-Suite à une polémique en avril 2016, Blizzard dû modifier la position de victoire de Tracer qui était jugée trop sexualisée.


-En Décembre 2016, Blizzard édite un Comics révélant l’homosexualité de Tracer. Cette révélation fut mal reçue par les joueurs et le Comics fut interdit en Russie.


-La Corée du Sud remporta trois Coupes du Monde d’affilées (2016,2017,2018). Elle fut détrônée par les USA en 2019.


-La Finale de la Deuxième Saison de l’Overwatch League fut suivie par 12000 personnes à Philadelphie.


-La Finale de la Première Saison a eu une audience de 861 000 spectateurs.


-Pour la Seconde saison de l’Overwatch League, le nombre moyen de spectateurs était de 440 000 sur la semaine d’ouverture et de 607 000 sur la phase finale.


-Overwatch fut élu meilleur jeu eSports lors du 35ème Golden Joystick Awards (2017)


-Overwatch fut élu meilleur jeu eSports et meilleur jeu déjà sorti lors des The Game Awards 2017.


-Overwatch fut élu meilleur jeu évolutif par la British Academy Games Awards (2017).


-La 1ère joueuse en Overwatch League est Geguri qui rejoignit les Shanghai Dragons en Février 2018.


-Le joueur Profit infligea les plus de dégâts avec 86924 points lors de la première Finale de l’Overwatch League entre les London Spitfire et Philadelphia Fusion. Il fut élu MVP de la Finale. Fury a subi le moins de morts et a réussi le plus d’éliminations avec 189. NUS, quant à lui, a restauré 108 436 points à son équipe Spitfire.


-Les Shanghai Dragons ont le triste record de la plus longue série de défaites avec 42 défaites d’affilées.


-Le plus gros contrat de diffusion d’E-Sport a été signé entre Twitch et Blizzard avec une somme de 90 millions de dollars à la clef pour l’exclusivité sur 2 ans.


En l’espace de 4 ans, Overwatch a su s’imposer comme un incontournable de l’E-Sport en proposant un jeu riche en contenu et en proposant deux formats de compétition complets. La Coupe du Monde a vu l’hégémonie de la Corée du Sud, triple vainqueur, s’arrêter après la victoire des USA en 2019. L’Overwatch League, quant à elle, a mis en avant la qualité et l’expérience que Blizzard possède pour structurer une compétition E-Sport, en témoigne le contrat de partenariat signé avec Twitch.


Vous pouvez dès à présent nous retrouver sur Youtube avec une vidéo des records sur Overwatch:


Le monde de l’E-Sport accueille chaque jour de nouveau entrants mais Overwatch semble bien installé. Même si ce secteur exige un renouvellement permanent pour s’adapter à un public toujours plus exigeant, Blizzard pourra s’appuyer sur deux licences que sont Hearthstone et Starcraft pour pérenniser son modèle économique.


Merci à tous de nous avoir suivi. Nous consacrerons le prochain article à un autre monstre de l’E-Sport : League of Legends.


Suivez-nous et si vous souhaitez rejoindre une team Overwatch ou recruter des joueurs pour votre équipe, rendez-vous sur Génération E-Sport.


Génération E-Sport

0 vue

Génération E-Sport 

contact@generationesport.com

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
© 2023 by Génération E-Sport